MEB Facebook MEB Twitter MEB Youtube MEB LinkedIn

21/06/17

Monaco Fashion Week : quel succès !

Dans le cadre unique et plein de charme de la Principauté de Monaco s’est déroulée la 5éme édition de la Monte-Carlo Fashion Week (MCFW). Un succès qui, année après année, permet à la manifestation de grandir et devenir un rendez-vous incontournable du calendrier de la mode internationale. Organisée par la Chambre Monégasque de la Mode, Sous le Haut Patronage de S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco en partenariat avec le Gouvernement Princier, la Mairie de Monaco et l'Office du Tourisme, la MCFW 2017 a levé le rideau avec l’exclusive et très glamour Cérémonie du Gala des Fashion Awards.

Le Musée Océanographique de Monaco constituait l’écrin magique d’une soirée qui a récompensé des femmes extraordinaires qui ont marqué de leur griffe le monde de la mode: la mannequin, actrice et productrice Naomi Campbell primée par Andrea Casiraghi et Federica Nardoni Spinetta; la célèbre designer italienne Chiara Boni primée par S.E. Cristiano Gallo, Ambassadeur d’Italie en Principauté de Monaco, et par Mireille Pietri ; Tatiana Santo Domingo Casiraghi pour avoir créé avec Dana Alikhani la marque de mode ethique Muzungu Sisters, primé par le regisseur et producteur Michel Merkt et par la Responsable Communication MCFW, Celina Lafuente de Lavotha; la jeune et talentueuse photographe de mode Nima Benati primé par le photographe German Larkin et par la Directrice Artistique de la MCFW, Rosanna Trinchese.

Les défilés ont ensuite pris le relais les 2 et 3 juin au Fashion Village, situé dans le Chapiteau de Fontvieille, en mettant l’accent sur la créativité italienne, avec en vedette Chiara Boni - La Petite Robe qui a eu l'honneur d’ouvrir la 5éme MCFW. Quant à Flavio Castellani, « il romantico e audace brand », il a eu l'honneur de clôturer les défilés.

Sur le podium, on a également pu admirer les créations de Beach & Cashmere Monaco, la marque monégasque créée par Federica Nardoni Spinetta avec une collection d’inspiration “soul” ; la collection inspiré par la civilisation Maya par la designer du Guatemala Thelma Espina ; les coupes géométriques et les détails romantiques de Josephine Bonair ; les créations Herblain de la designer d’origine camerounaise Esther Mbia ; les robes féeriques d’Annalisa Queen, qui faisait ses debuts publiques avec la collection Contrasti ; le denim couture de Luca Taiana ; l’élégance bon ton de Edda Berg. Et encore, sur scène la marque Nordic Angels by Marketa Häkkinen, crée par l’épouse de Mika Häkkinen, le pilote finlandais double champion du monde de Formule 1 et enfin les créations néogothiques et exubérantes typiques du 18e siècle par la styliste biélorusse Natasha Pavluchenko ; la wearable technology interprétée par les sœurs turques Ezra et Tuba avec leur marque Ezratuba ; la collection réalisée en Laponie par la vénézuélienne Mariela Pokka ; l’inspiration de la marque de beachwear et accessoires A'Biddikkia  venue de l’île ionienne de Panarea.

Le made in Italy était aussi présent avec la marque de chaussures Nando Muzi et la marque dédiée aux femmes romantiques et éblouissantes Babylon. A ces noms se rajoutent celui des marques italiennes Alef, Amato Daniele, Tina Macchi, Gattacci, Mineo Mare Pietrasanta, Minnie’s Jewels et l’extraordinaire travail sur les cuirs precieux made in Tuscany de Pisani Maura interprétés par l’acteur et mannequin Vittorio Cucci Ryan. De la Principauté de Monaco, la marque beachwear, prêt-à-porter et accessoires qui s’inspire du lifestyle californien Banana Moon ; le beachwear sofistiqué de Livia Monte-Carlo, le garde-robe dynamique et contemporain de Leslie Monte-Carlo, les créations de Carlo Ramello. Et encore, la marque française De Tiara et la monégasque Elizabeth Wessel.

L’Istituto Marangoni – Paris Fashion School a fait figure de porte-parole de la créativité internationale avec les collections de quatre étudiants du siège de Paris: Sainiya He (Chine), Ophélie Berton (France), Hélène Lennon (France) et Fatima Danielson (Suede).


La Monte-Carlo Fashion Week 2017 a confirmé sa vocation de dénicheur de designers émergents en provenance du monde entier : des jeunes marques ont représenté la créativité de l'Europe de l'Est et de Russie : Kira Kirikovich (Biélorussie), Marina Gurvich (Russie) ; On a aussi pu découvrir des Pays Bas, Ivana B.V. qui a exposé ses sacs couture ; de la Suisse, Savelieff et ses bijoux sculptures. En provenance de la Hongrie, la créatrice Anita Pasztor a fait ses débuts dans avec une collection qui combine l'art et le design grâce au patrimoine culturel de sa famille.

Grâce à cette nouvelle édition et au caractère très international de Monaco, une mission claire est en train de se dessiner pour la MCFW :  la promotion des marques émergentes et l’organisation d’événements de grande qualité, réalisés par des marques célèbres.

La MCFW devient donc un rendez-vous incontournable pour la recherche et la promotion des marques de mode dans un contexte alternatif, encore plus glamour et détendu que pour les éditions précédentes.

Rendez-vous à l’édition 2018 !