MEB Facebook MEB Twitter MEB Youtube MEB LinkedIn

28/04/17

Bosnie-Herzégovine : un pont au cœur de l’Europe

Plus de 50 acteurs économiques de la Principauté ont participé Mercredi 26 avril à l’Ambassador’s Lunch du Monaco Economic Board (MEB) consacré à la Bosnie-Herzégovine. S.E. Ivan Orlic, a ainsi pu faire la promotion de son pays, carrefour des cultures qui ont façonné l’Europe, mais aussi lieu d’opportunités pour les investisseurs.

 

Située dans les Balkans, la Bosnie-Herzégovine est depuis toujours un pays d’échanges et de rencontres. Une situation qui a façonné son histoire mais aussi son organisation avec deux entités autonomes (serbe d’une part, croato-bosniaque de l’autre) regroupées sous l’autorité de l’Etat. En 2016, la Bosnie-Herzégovine a déposé une demande officielle d’adhésion à l’Union Européenne. Sa monnaie - le Mark convertible – est arrimée à l’Euro.

Après un ralentissement ponctuel en 2014, le pays bénéficie à nouveau d’une croissance supérieure à 3% et l’optimisme est de mise pour les prochaines années. Le classement économique Doing Business établi annuellement par la Banque Mondiale le confirme puisque la Bosnie-Herzégovine est passée du 131ème au 81ème rang en l’espace de trois ans.

L’Ambassadeur Orlic a également mis en avant les principaux secteurs d’activités pouvant constituer des opportunités pour les investisseurs : l’agriculture, avec un marché de niche très prometteur sur les herbes médicinales ; le tourisme riche de la variété des cultures et des paysages ; le développement des infrastructures qui bénéficient d’importants financements étrangers ou encore le secteur bancaire, en cours de consolidation dans lequel de nombreuses banques européennes ont déjà massivement investi.

Autre interlocuteur de cette conférence, Gordan Milinic, Directeur de l’Agence pour la promotion des investissements étrangers en Bosnie-Herzégovine, a détaillé les atouts de son pays. Avec un salaire moyen de 400€/mois, le coût du travail, mais également les règlementations attractives pour les entreprises ainsi qu’une inflation très modeste, constituent des arguments pour convaincre. A noter également, la signature avec l’UE mais aussi de multiples autres pays, d’accords de libre-échange, facilitateurs du développement de relations commerciales.

Au cours de son intervention, Michel Dotta a notamment souligné que les échanges commerciaux entre Monaco et la Bosnie-Herzégovine devaient être développés. Cette conférence pourrait bien constituer une étape importante dans le rapprochement économique des deux pays.

 

Légende photo (crédit Realis) : de g. à d. S.E. M. Ivan ORLIC, Ambassadeur de Bosnie-Herzégovine à Monaco ; Mme Donatella CAMPIONI, Consul Général Honoraire de Bosnie-Herzégovine à Monaco ; Michel DOTTA, Président du Monaco Economic Board ; Gordan MILINIC, Directeur de l’Agence pour la promotion des investissements étrangers en Bosnie-Herzégovine.