MEB Facebook MEB Twitter MEB Youtube MEB LinkedIn

29/06/18

Conférence IMSEE : Grand Prix F1, reflet du dynamisme économique de Monaco

 

Jeudi 28 juin, le MEB a organisé un petit-déjeuner conférence avec Lionel Galfré, directeur de l’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE). Près de 80 acteurs économiques de la Principauté ont assisté à cet exposé centré sur les retombées du Grand Prix de F1 2017, une première, mais également sur les données de la nouvelle édition du Monaco en chiffres* édité par l’Institut.

En guise d’introduction, le Directeur de l’IMSEE a commencé par clarifier les choses. Les retombées du Grand Prix 2017 réalisées par ses équipes n’ont rien d’une extrapolation, comme peuvent parfois l’être certaines estimations dont le but est de mettre en valeur l’attractivité d’un événement. Le chiffre de 90 millions d’euros TTC a été calculé sur des bases réelles et vérifiées. L’ACM, « qui a totalement joué le jeu », a bien entendu été mise à contribution, mais aussi notamment l’administration, les professionnels les plus impactés, ainsi que des sondeurs, sur place durant les 4 jours.

Résultat : une photographie de ce que Lionel Galfré qualifie de « petit miracle » tant le montant obtenu en une si courte période sur 2km2 est exceptionnel. 21,7 millions d’euros sont générés par les dépenses réalisées par l’organisateur en amont de l’événement, les 68,3 millions d’euros restants correspondent aux retombées indirectes, exclusivement en Principauté. L’hébergement, la restauration et les bars, la billetterie ainsi que les terrasses privatisées représentent à eux seuls plus des trois quarts de ce montant. Il faut dire que le Grand Prix a peu à peu drainé, en plus des amateurs de courses automobiles, une clientèle de jet-setters au fort pouvoir d’achat.

Au-delà des retombées calculées, Lionel Galfré a également noté que le bénéfice total du Grand Prix, « de loin l’évènement le plus important pour la Principauté », n’est pas entièrement quantifiable. Ne serait-ce qu’en terme d’exposition médiatique : plus de 400 millions de téléspectateurs pour la course, sans parler des résumés, comptes rendus, articles de presse, etc. Bref une visibilité exceptionnelle sur les cinq continents qui participe au mythe de la Principauté.

A l’occasion de la sortie de recueil Monaco en Chiffres, le Directeur de l’Institut a également mis en avant quelques données clés confirmant le dynamisme de la Place. Le nombre d’emplois par exemple qui n’a cessé de croître au cours des dernières années passant de 50 835 en 2013 à 54 303 en 2017. Un chiffre que Lionel Galfré a mis en parallèle avec le Grand Prix puisque des sociétés se sont installées en Principauté alors qu’elles travaillent sur toutes les courses de la saison.

A la fin de l’exposé et après un échange de questions/réponses, les participants ont pu repartir avec un exemplaire du Monaco en Chiffres, véritable mine d’informations qui constituent des indicateurs précieux pour évaluer les grandes tendances qui se dessinent.

Michel Dotta, Président du MEB et Lionel Galfré, Directeur de l’IMSEE.

Exposé de Lionel Galfré devant près de 80 entrepreneurs de la Principauté.
Crédits : Realis / MEB.

Retrouvez ICI la photothèque