MEB Facebook MEB Twitter MEB Youtube MEB LinkedIn

03/07/17

Conférence IMSEE : des chiffres et des enseignements

Jeudi 29 juin, le MEB a organisé un petit-déjeuner conférence avec Lionel Galfré, directeur de l’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE). Près de 70 acteurs économiques de la Principauté ont assisté à cet exposé riche en informations, issues des dernières publications de l’Institut, notamment le Monaco en chiffres, sorti le jour même.

Au cours de son exposé Lionel Galfré est d’abord revenu sur les données déjà analysées du dernier recensement. Après avoir rappelé le chiffre vedette du nombre de résidents - 37 308 – il a ciblé son discours sur des thématiques particulières, susceptibles d’interpeler les entrepreneurs présents. 

A propos des nationalités résidentes sur le sol monégasque, au nombre de 139, la répartition a évolué pour certaines d’entre elles par rapport à 2008. Si la part des Monégasques est relativement stable (21%), les Russes ont connu une forte progression passant de la 20e à la 7e place des nationalités présentes, représentant 1,9% de la population. Plus globalement, 92% des résidents, hors Monégasques, sont issus du continent européen et sur l’ensemble des résidents, les citoyens de l’UE représentent 65% de la population. Une granularité des chiffres présente tout au long de l’exposé de Lionel Galfré et qui constitue un ensemble d’indicateurs essentiels pour les entreprises de Monaco qui s’attachent à adapter leurs services à leurs cibles.

En se penchant sur les sociétés de la Principauté, l’IMSEE nous apprend que plus de 100 nationalités sont représentées dans les conseils d’administration, 1/3 des administrateurs sont Français, 1/4 Italiens et 1/6 Britanniques. La répartition des nationalités dans les emplois est très différente de celle des résidents, du fait des près de 50 000 personnes se rendant chaque matin à Monaco pour y travailler.

Lionel Galfré a également évoqué les chiffres du commerce extérieur et l’évolution des pays avec lesquels la Principauté commerce, le budget de l’Etat dont les recettes proviennent majoritairement de la TVA ou encore le système éducatif, de plus en plus international à l’image du pays.

Une somme de chiffres qui ne constituait que la sélection pertinente de Lionel Galfré, puisée dans l’immense base de données que publie très régulièrement l’IMSEE. Des informations dont le but est notamment, selon le Directeur de l’Institut, d’éclairer et d'accompagner les acteurs économiques de la Principauté.