MEB Facebook MEB Twitter MEB Youtube MEB LinkedIn

08/07/22

Les bouleversements économiques et financiers décryptés pour les membres du MEB


Mercredi 6 juillet au Novotel Monte-Carlo, Ludovic Subran, Chef économiste d’Allianz, a livré une nouvelle fois un éclairage brillant de la situation géopolitique mondiale et de ses conséquences économiques et financières. Passionnant et très instructif.

“Je vous préviens, ce n’est pas la fête du slip ! ” Avec son style inimitable, Ludovic Subran entamait son intervention devant un centaine de dirigeants avec une pointe d’humour mais non sans un certain pessimisme. “On est un peu des cigales et à l'automne on se trouvera fort dépourvus parce qu’il n'y aura plus d'épargne et l’inflation sera toujours aussi élevée” commence-t-il d’emblée.

Jonglant avec les chiffres et les données géopolitiques avec brio, Ludovic Subran a décrypté la situation en livrant quelques précieuses clés, en présence notamment de Jean castellini, Conseiller de Gouvernement - Ministre des Finances et de l'Economie, de Frédéric Genta, Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique et de Balthazar Seydoux, Président de la Commission des Finances et de l'Economie Nationale au Conseil National.

Ainsi selon lui, la guerre en Ukraine et sa conséquence sur le prix de l’énergie, les difficultés d'approvisionnement dues à la crise de la Covid, notamment en Chine, provoquent déjà une récession dans certains secteurs comme le commerce. Une récession qui devrait s’accentuer en fin d’année, sans être pour autant de grande ampleur. Conséquence de ce constat, couplé à la fin du « quoi qu’il en coute » une certaine sélectivité devrait se manifester, c'est-à-dire un nombre croissant de faillites. Quant aux négociations salariales, au vu de l’inflation qui devrait se poursuivre jusqu’en 2023, l’économiste les juge nécessaires dans la grande majorité des cas.

Élargissant sa réflexion, Ludovic Subran voit des changements majeurs poindre dans un monde en mutation : des échanges mondiaux de plus en plus “balkanisés” par les tensions géopolitiques avec un Dollar qui pourrait se faire concurrencer par la Chine et ses alliés de circonstances. Des inégalités exacerbées, aussi bien à l’intérieur des pays qu’entre nations développés ou non. Des banques centrales et des gouvernements en recherche de solutions face à une inflation qui n’est pas attribuable à une économie en surchauffe. Un changement climatique qui se manifeste de jour en jour mais face auquel de nombreux secteurs n’ont pas encore réalisé les investissements nécessaires au “verdissement” de leur activité. 

Pour relever ces nombreux défis, le Chef économiste d’Allianz préconise notamment une plus grande “collaborativité” afin d’éviter “une situation où tout le monde serait perdant”.

Se délectant dans des digressions savantes et toujours pertinentes, répondant en fin de conférence aux questions du public avec enthousiasme, Ludovic Subran a clairement démontré une nouvelle fois son goût de la transmission du savoir pour le plus grand bonheur des entrepreneurs monégasques présents. Outre le plaisir de l’éloquence, l’économiste a distillé de nombreux conseils et perspectives d’avenir, pas toujours négatives d’ailleurs.

Pour conclure cette belle soirée, réalisée en partenariat avec Monaco Asset Management et la Jeune Chambre Economique de Monaco, les participants ont ensuite gagné le toit de l’établissement afin de se délecter d’un cocktail avec une vue de rêve sur la Principauté. L’occasion de poursuivre les échanges avec Ludovic Subran ou de réseauter un verre à la main, et, pourquoi pas, de refaire le monde.



A propos de Ludovic Subran

Ludovic Subran est le chef économiste d'Allianz. Il est également économiste en chef d'Allianz Trade (nouveau nom d'Euler Hermes). Avant de rejoindre Allianz, Ludovic a travaillé pour la Banque mondiale, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et le ministère français des Finances. De nationalité française, Ludovic est membre du Conseil des conseillers économiques auprès du Premier ministre. Ludovic est un Young Global Leader du Forum économique mondial, un Millenium Fellow de l'Atlantic Council et un David Rockefeller Fellow de la Commission trilatérale. Il a été classé par Richtopia dans le Top 100 des économistes les plus influents, et par l'Institut Choiseul et Le Figaro dans le Top 100 des leaders français de demain. Ludovic siège également dans plusieurs conseils d'administration et conseils consultatifs. Ludovic est professeur adjoint d'économie à HEC Business School et à Sciences Po Paris. Il est co-auteur de trois ouvrages : Faim et Marchés (2006), Désordre dans les Monnaies (2015), et Je comprends enfin l'Économie (2020). Diplômé de l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique et de Sciences Po Paris, Ludovic parle couramment sept langues.


Photos (crédits MEB / Carte Blanche)

 

  • Photos 1 : de gauche à droite Balthazar Seydoux, Président de la Commission des Finances et de l'Economie Nationale au Conseil National ; Michel Dotta, Président du MEB, Ludovic Subran, Chef économiste d’Allianz ; Jean castellini, Conseiller de Gouvernement - Ministre des Finances et de l'Economie.
     

  • Photo 2 et 3 : Ludovic Subran, Chef économiste d’Allianz.
     

 Contact presse : Benoît Ulrich / Delphine Quilichini - presse@meb.mc